Princesse Sissi

Un forum sur le célèbre dessin animé Princesse Sissi
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 episode 16 : une prison dorée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
princesse sissi
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2613
Age : 33
Personnage préféré : sissi et frantz
Autre(s) DA préféré(s)? : princesse starla
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: episode 16 : une prison dorée   Lun 28 Juil - 15:29

Frane et petit Joe sont restés coincés dans la mine.Karl essaie de les retrouver avec l'aide de Hans Brauner,mais sans succès.Sissi essaie de rejoindre le prince et s'échappe discrètement du palais royal durant la nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princessestarla.discutforum.com
vid_hurry
toufou
toufou
avatar

Féminin Nombre de messages : 460
Age : 27
Personnage préféré : Sissi, Franz et Karl
Autre(s) DA préféré(s)? : Princess Starla, Winx,Dragon Booster, Valerian&Laureline,Martin Mystere,Code Lyoko,Galactik Football
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: episode 16 : une prison dorée   Dim 19 Avr - 18:25

Episode 16 :
Recap : Une nouvelle vie a commencé pour Sissi. En effet Sissi n’avait pas d’amis ni personne a qui parler. Le monde entier semblait l’avoir abandonné. Si un ami se présentait, on lui interdisait de le voir. Franz était quand à lui, en mission spéciale a Vifle.

Une prison dorée

A Vifle, Max et d’autres hommes sont debout près de l’ascenseur effondré.
Karl : Nous sommes prêts.
Max : Surtout pas d’imprudence Karl.
M. Brauner : Ne vous en faites pas monsieur le duc. J’y veillerai.
Karl et M. Brauner descendent dans la mine avec une corde attachée autour de leur taille.
Un homme (tenant la corde) : Doucement.
Un autre homme : Voilà.
Mme Brauner : Pourvu qu’ils les retrouvent vivants.

Au palais, Tommy et Croc dorment dans le grenier. Croc se réveille et sort pour aller chercher quelque chose à manger. Il trouve un panier de noisettes sur une table et commence à grignoter.
A coté, dans sa chambre, Sissi prépare son lit pour faire croire qu’elle y dort. Elle porte sa tenue d’équitation.
Sissi : Et voilà. Dame Mathilde ne verra que de feu.
Elle sort de sa chambre mais se prend les pieds dans une chaise et tombe.
Sissi : Ohh !
Elle attrape la nappe de la table, qui se trouve à coté. Un vase se brise et Croc et est recouvert de noisettes. Dame Mathilde entre.
Dame Mathilde : Oh, qui est là ? Quelqu’un est entré.
Sissi rampe sur le sol pour ne pas être découverte et Dame Mathilde fait sonner une cloche. Puis elle va voir dans la chambre de Sissi.
Dame Mathilde : Bon, tout va bien. Oh, elle dort comme un ange.
Sissi essaie de sortir mais la porte s’ouvre en même temps et elle se cache derrière. Le majordome entre.
Majordome : Que se passe-t-il, Dame Mathilde ?
Dame Mathilde : Chut…Quelqu’un s’est introduit chez la Princesse. Vous allez fouiller l’étage et… (apercevant Croc) Oh ! Un rat ! Il est énorme !
Majordome : Oh, voilà au moins une Princesse qui a un sommeil de plomb.
Dame Mathilde s’approche du lit et soulève la couverture.
Dame Mathilde : Oh ! Elle n’est plus là. A moi la garde ! A moi la garde !
Le majordome court ouvrir la fenêtre.
Majordome : A nous la garde ! A nous la garde !
Sissi s’échappe par les escaliers.
Un soldat : Cela venait du premier étage. Suivez-moi.
Sissi se cache derrière les rideaux pendant que la garde passe.
Sissi : Oh, ce palais est encore mieux gardé qu’une prison.
Elle ouvre la fenêtre qui se trouve derrière elle.
Sissi : Brrr…Allons du courage.

Sophia : Comment ça, disparue ?!
Dame Mathilde : Oui Majesté. Disparue, envolée, volatilisée.
Sophia sort de son lit et sa dame de compagnie lui fait mettre une robe de chambre. Zottornic entre.
Zottornic : Majesté, on me rapporte que le cheval de la Princesse Elisabeth a quitté l’écurie. Mais personne n’est sorti par les grilles du palais.
Sophia : Personne n’a rien vu comme d’habitude ! C’est incroyable ! Ce palais est un vrai moulin. On y rentre, on y sort. Chacun fait ce qu’il veut, quand ça lui plait. Conseiller Zottornic, prévenez toutes les garnisons. Il faut à tout prix la ramener. Vous n’avez qu’a utiliser votre euh…euh…votre…
Zottornic : Mon télégramme, votre Majesté. (Il se retire) J’allais vous le proposer.
Sophia : J’espère pour vous que la Princesse sera rapidement retrouvée, Dame Mathilde.
Dame Mathilde (en se retirant) : Je le souhaite également, Majesté.

Sissi et Tempête courent entre temps vers la sortie.
Sissi : En avant Tempête. On part retrouver Franz.

A Vifle
Mme Brauner : Ça y est. Ils remontent.
Des hommes aident Karl et M. Brauner à remonter.
M. Brauner : Rien à faire. La galerie est complètement effondrée. Même un régiment n’arriverait pas à la dégager.
Karl (s’agenouillant avec les larmes aux yeux) : C’est fini. Franz et Petit Joe, ils sont… Je…J’irais au palais demain prévenir ma mère.

Dans la mine, Petit Joe s’est réveillé.
Petit Joe : Prince Franz, où êtes-vous ?
Petit Joe parvient à se relever et va vers Franz qui est inconscient

Sissi s’arrête en chemin.
Sissi : Je n’ai plus qu’à faire comme les indiens Apaches.
Elle glisse sur le coté de Tempête.
Sissi : Aller Tempête et surtout ne t’arrête pas.
Des soldats aperçoivent Tempête.
Soldats : Là. Halte là.
Soldat 1 : A bein, ça par exemple. Un cheval sauvage.
Soldat 2 : Mais non imbécile. Il avait une selle avec l’aigle impériale dessus.
Soldat 1 : Bon, il a du s’échapper d’une garnison.
Soldat 2 : Tu viens, je suis gelé.

Sissi : Bravo Tempête. Nous les avons bien possédés.

Dans la mine, Petit Joe essaie de ranimer Franz en lui versant un peu d’eau d’une gourde.
Franz : Ah…ah…ah
Petit Joe : Prince, vous êtes vivant. Appuyez vous sur moi. Il faut sortir d’ici. Je connais cette mine comme ma poche. Nous allons emprunter une autre galerie.
Franz : Nous ferions bien de ne pas nous attarder ici Petit Joe.
Ils sortent de la galerie qui s’écroule derrière eux.
Ils marchent dans une galerie qui contient un peu d’eau sur le sol…
Petit Joe : Nous y sommes presque.
…puis continuent dans une galerie qui est sec.
Franz et Petit Joe : Hein !
La galerie est bouchée par des débris.
Franz : Allons Petit Joe, courage. Il doit bien y avoir une issue.
De l’eau commence à leur couler dessus.
Franz : Oh, mais qu’es-ce c’est ?
Petit Joe : Il y a bien le vieux puits abandonné mais…mais c’est dangereux.
Franz : Je crois que nous n’avons plus le choix.
Ils se mettent à courir dans une autre galerie tandis que celle ci s’effondre.

Un homme arrive là où se trouvent les deux soldats qui avaient vu passer Tempête.
L’homme : Soldats, au rapport. Alors c’est ainsi que vous gardez le barrage, hmm.
Soldats : Oui, euh…non mon lieutenant. Nous n’avons vu passer personne mon colonel, juste un cheval égaré.
L’homme : Ah oui hein. Un cheval égaré.
Soldat 1 : C’est cela même mon générale.
Soldat 2 : Il devait surement appartenir à votre garnison.
L’homme : Non je n’ai pas perdu de cheval, espèce d’âne bâté. Et je ne suis pas maréchal, ni générale, ni colonel, ni lieutenant. Je suis Capitaine, bande d’ignares. Vous me ferez dix jours de corvée pour ignorance militaire. Et en plus vous avez laissé passer le cheval de la Princesse Elisabeth.

Sissi arrive près d’une forgerie.
Sissi : Bonjour monsieur, pourriez vous me dire si je suis encore loin de Vifle.
Le forgeron : Pas du tout mademoiselle. C’est à cinq kilomètres en continuant tout droit.
Sissi : Merci beaucoup monsieur.
Elle se remet en route mais change tout de suite de direction en voyant les soldats.
Soldats : Hé là, halte ! Revenez !
Les soldats essaient de la suivre. Quelques instants après un homme sort de sa cour.
L’homme : Vous pouvez y aller. La voie est libre.
Sissi : Merci
L’homme : Nous ici on aime pas beaucoup les hussards de l’impératrice.
Sissi continue sa route vers Vifle.

Dans la mine, Franz et Petit Joe continuent à marcher chacun avec un mouchoir couvrant leurs visages à moitié.
Petit Joe : Les mineurs n’aiment pas cette galerie. C’est plein de grisous par ici.
Franz : Ah, pourvu que ça ne nous explose pas à la figure.
De l’eau s’introduit dans la mine qui déborde et un torrent d’eau se rue vers Franz et Petit Joe.
Petit Joe : Vous…vous entendez ?
Ils voient de l’eau couler sous leurs chaussures.
Petit Joe : Attention !
Ils s’appuient contre le mur de la galerie et Franz essaie de s’accrocher plus solidement mais Petit Joe est emporté par les flots. Franz plonge après lui, le rattrape et s’accroche au mur de la galerie. Le flot de l’eau s’estompe et l’eau diminue jusqu’au genou.
Petit Joe : Vous êtes blessé ?
Franz : Non, ce n’est rien. Continuons.
Petit Joe : Nous y sommes, ça y est.
Franz : La cage, elle est inutilisable.
Petit Joe : Les échelles.
Franz : En avant Petit Joe. Vers la liberté.
Ils se mettent à monter, Franz devant et petit Joe derrière lui.
Petit Joe : Attention à ne pas tomber. Ce conduit fait 320 mètres.
Franz : Ne t’inquiètes pas pour moi. Je n’ai aucune envie de retourner en bas. La lumière ! Nous avons réussis !
Petit Joe : Hourra !
Ils sortent enfin de la mine. Petit Joe dépose Franz dans un véhicule qui sert à transporter le charbon et le pousse sur le chemin ferré.

Sissi court à coté d’un chemin de fer.
Sissi : Nous y sommes. Vite Tempête.
Des soldats l’arrêtent.
Soldats : Hé là bas. Halte.
Elle essaie de faire demi-tour mais d’autres soldats lui bloquent la route.
Le Capitaine : Princesse Elisabeth, sa Majesté l’impératrice m’a chargé de vous ramener au palais.
Sissi : Mais, je ne veux pas ! Laissez-moi !
Le Capitaine : Je regrette Princesse. Il le faut. Les ordres de sa Majesté sont formels.
Sissi (les larmes aux yeux) : Oh Franz…Franz

A Vifle, Petit Joe s’est endormi et Franz est assis sur une chaise avec des bandages autour de son torse. Karl est derrière lui.
Franz : Sissi n’est pas encore arrivée ?
Karl lui dit non de la tête.
Franz : Ah, je me demande si elle a reçu mon télégramme. (Karl vient s’asseoir devant lui) Et je ne sais même pas si elle est arrivée à Schönbrunn.
Helena entre dans la tente.
Helena : Mon pauvre Franz. Dans quel état tu t’es mis. Vraiment, la plaisanterie a assez duré. Cet endroit n’est pas pour des gens de notre rang.
Helena se dirige vers le lit et prend la chemise de Franz.
Helena : Aller, enfile vite cette chemise. Nous rentrons à Vienne.
Franz se lève.
Franz : Il n’en est pas question, Helena.
Helena : Mais…je n’en peux plus de tous ces cris, de cette saleté, de toute cette pauvreté. Je veux rentrer au palais.
Franz : Helena tu devrais avoir honte. Petit Joe m’a sauvé la vie. Comment peux-tu croire que je vais l’abandonner maintenant ?
Helena : Très bien. Reste ici si cela te chante. Moi je rentre.
Elle sort.
Karl : Je pourrais la raccompagner. Comme ça je saurai ce qui est arrivé à Sissi.
Franz : Merci Karl. Tu es vraiment un frère pour moi. Je rentrerai à la maison dès que mon aide ne sera plus indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vid_hurry
toufou
toufou
avatar

Féminin Nombre de messages : 460
Age : 27
Personnage préféré : Sissi, Franz et Karl
Autre(s) DA préféré(s)? : Princess Starla, Winx,Dragon Booster, Valerian&Laureline,Martin Mystere,Code Lyoko,Galactik Football
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: episode 16 : une prison dorée   Dim 19 Avr - 18:25

Au palais, Tommy rentre dans le bureau de Zottornic par le passage secret.
Tommy : Hmm, on dirait que le petit déjeuner est servi.
Il commence à mettre de la nourriture dans un mouchoir.
Croc saute dans le plateau de nourriture et Cancan s’envole avec une grappe de raisin.
Tommy : Croc, Cancan, mais arrêtez !
Cancan s’envole et Croc le suit. Tommy lui court après. Croc grimpe sur des rideaux qui s’arrachent et tombent sur Tommy.
Tommy : Ahhh…
Zottornic qui est dans le couloir entend du bruit et court ouvrir la porte de son bureau.
Zottornic: Oh ! On a cambriolé mon bureau. Trahison !
Il actionne un levier caché dans son tiroir et un homme portant une cape et un grand chapeau entre dans la pièce par le passage secret.
L’homme : Vous m’avez appelé, Excellence ?
Zottornic : Il y a un espion dans le palais. C’est un hongrois, j’en suis sure. Je vous accorde une heure pour le retrouver, sinon…
L’homme : C’est comme si c’était fait Excellence.
Il se retire et Zottornic se met à écraser des papiers sur son bureau.

A l’extérieur, Sissi arrive accompagnée par les gardes. Sophia et Dame Mathilde sortent.
Sophia : Approchez Elisabeth.
Sissi descend de cheval et monte voir l’impératrice.
Sophia : On s’incline devant l’impératrice.
Sissi s’incline.
Sophia : Votre comportement est inadmissible. Vous méritez une correction exemplaire. Mettez son cheval aux fers.
Sissi (lui attrapant la main) : Majesté non. Tempête n’y est pour rien.
Sophia : On ne discute pas les ordres de l’impératrice !
Sissi se met à pleurer.
Sophia : Assez pleuré, petite écervelé. Suivez-moi. Votre éducation est loin d’être terminée.

Un peu plus tard, Karl rentre. Il descend de cheval et va aider Helena à descendre.
Sophia : Karl ! Mon fils !
L’impératrice descend vite les escaliers et Karl court la rejoindre. Elle le prend dans ses bras. Helena s’incline devant elle.
Sissi : Karl !
Sophia : Oh !
Sissi descend en courant et lui prend les mains.
Sissi : J’étais si inquiète. Es-ce que Franz va bien ?
Sophia : Avez-vous oublié Elisabeth que vous devez toujours me saluer et que vous ne devez parler en ma présence que si je vous y autorise.
Helena se met a rire. Sissi s’incline devant Sophia.
Sissi : Majesté, je suis désolé.
Sophia : Et regardez moi cette révérence. Non vraiment, c’est désespérant. Je renonce. Vous vous croyez encore dans votre chalet de Bavière. Vous feriez bien mieux d’y retourner.
Sissi : Oh non.
Karl : Je lui apprendrai les manières de la Cour.
Helena se remet à rire.
Sophia : Toi Karl, non. Mais peut-être Helena si elle en a le courage.
Helena : Mais bien sure, Majesté. Que ne ferais-je pour vous plaire.

A l’intérieure, l’homme de Zottornic entre dans le grenier. Tommy va se cacher. L’homme trouve des épluchures sur le sol et part en ricanant diaboliquement.
Tommy : Oh, on ne peut même pas faire sa sieste tranquillement. Bon Croc, je crois qu’il va falloir déménager maintenant, et vite.

Sophia et Dame Mathilde descendent dans la grande salle où Sissi et Helena se trouvent. Le majordome les suit.
Sophia : Bien, voyons si vous avez appris à recevoir dignement les personnalités étrangères. (Montrant le majordome) Voici le Prince de Prusse.
Helena (chuchotant à Sissi) : Il faut dire Excellence.
Sissi : Menteuse. C’est Altesse très sérénissime.
Elle va serrer la main du majordome.
Sissi : Altesse sérénissime, bienvenu à Schönbrunn.
Sophia : Oh !
Elle fait tomber ses lunettes tandis qu’Helena se met à rire. Sissi lui ramasse ses lunettes et les lui donne.
Sophia : Il n’y a pas de quoi sourire petite sotte. Il fallait dire…
Helena : Altesse très sérénissime, je suis heureuse de vous rencontrer. J’ai tellement entendu parler de vous.
Helena lui tend sa main et le majordome la lui baise.
Sophia : Et voilà ce qu’il fallait faire. Vous êtes donc incapable d’apprendre le protocole.
Sissi : Oh, et puis j’en ai assez du protocole. La vraie noblesse n’est pas dans votre sacré protocole mais là dans le cœur des gens.
Sophia : Quelle impertinence ! Comment osez-vous me donner une leçon de noblesse. A moi, l’impératrice d’Autriche.
Helena : Majesté, je vous en prie. Excusez-la encore une fois. Ce n’est pas sa faute. Après tout Sissi n’est encore qu’une petite paysanne.
Sissi : Espèce de chipie !
Sophia : Taisez-vous, petite sotte ! Vous avez bien de la chance d’avoir une amie comme Helena, aussi indulgente et patiente.
Sissi : Helena, une amie. Ha !
Sophia : Silence. Vous répéterez cette exercice jusqu’à ce qu’il soit parfait. Jusqu’à la nuit s’il le faut.
Helena : On s’incline devant l’impératrice.
Ils s’inclinent tous, sauf Sissi qui lui tourne le dos.
Plus tard dans la nuit, Sissi apprend à faire la révérence.
Dame Mathilde : Encore une fois Elisabeth. Et pensez a moins pencher la tête. C’est parfait. Vous pouvez vous en aller. Nous continuerons demain avec une leçon de conversation.
Sissi court jusqu’à sa chambre, ferme la porte et s’appuie contre elle.
Sissi : Ouf !
Elle aperçoit Karl dans la chambre.
Karl : Bonsoir.
Sissi : Karl ! C’est toi.
Karl : Alors, ça se passe bien avec Helena ?
Sissi : C’est horrible.
Ils vont s’asseoir sur le canapé.
Karl : Ah, je m’en doute. Tu sais que depuis ton arrivé, ma mère m’oblige à passer toutes mes journées avec elle. Cette fille est une vraie punition. Bon n’y pensons plus. Je vais plutôt te raconter mes aventures avec Franz.

Pendant ce temps, Tommy court dans le passage secret du palais. Il passe devant une porte et l’ouvre. Il y entre.
Tommy : Nous n’avons pas le choix.
Quelques instants après qu’il eut refermé la porte, deux hommes de Zottornic passent devant. Tommy se retrouve dans une penderie. En entrouvrant la porte il trouve Sissi et Karl en train de parler.
Karl : Franz a cru sa dernière heure venue et c’est alors que Petit Joe…
Tommy : Sissi ! Karl !
Il court les rejoindre et saute dans les bras de Sissi.
Sissi : Tommy !
Karl : Tommy
Sissi : Enfin Tommy, comment es tu arrivé dans ma penderie ?
Tommy : Oh là, c’est une très longue histoire.

Zottornic va voir l’impératrice.
Zottornic : Majesté, une affaire de la plus haute importance requiert votre attention.
Sophia : Je vous écoute, conseiller Zottornic.
Zottornic : Un espion Majesté. Un espion hongrois se cache dans le palais mais nous avons découvert son repère. Et nous allons le prendre la main dans le sac.
Dans la chambre de Sissi, Tommy continue son histoire.
Tommy : Je leur ai échappé de justesse et me voici.
Sissi : Quelle aventure incroyable. Enfin, je vais parler de toi à l’impératrice et tout va s’arranger.
Karl : A mon avis Sissi, ce n’est pas le bon moment.
Sissi : Tout bien réfléchit, je crois que tu as raison Karl. Il vaut mieux que Tommy reste caché dans ma chambre jusqu’à l’arrivée de Franz. J’ai une idée. Nous allons leur jouer un bon tour à ma façon.

L’impératrice, Zottornic et deux gardes descendent les escaliers quand ils entendent un bruit du grenier.
Zottornic : Nous le tenons !
Les gardent courent jusqu’au grenier suivi de l’impératrice et de Zottornic. Ils y découvrent Sissi chantant pendant que Karl joue du piano.
Sophia : C’est encore une de vos facétie je suppose. Et bien où est-il ce dangereux espion hongrois ?
Zottornic : Je ne comprends rien Majesté mais je punirais les impudents qui m’ont dit que…
Sophia : En attendant, conseiller Zottornic, vous allez me faire bruler ces vieilleries.
Sissi : Oh non Majesté. Ce sont toutes mes robes et mes souvenirs de Possi.
Karl : Mère attend. C’était mon idée.
Sophia : Le passé est le passé ma petite. Il va bien falloir l’oublier et vous adapter à votre nouvelle vie. Et toi Karl, vas dans ta chambre. Tu auras tout le loisir d’y méditer ta conduite indigne d’un prince d’Autriche. Et qu’on ferme ce grenier à clé.
Sissi ramasse les lunettes de l’impératrice, qui étaient par terre, en sortant du grenier.
Toutes ses affaires sont brulés pendant qu’elle regarde impuissante par une fenêtre de sa chambre.
Sissi : Ah, Tempête, Toufou, Cancan et maintenant mes robes. Tout est ma faute. (Regardant la photo de ses parents) Oh, papa, maman, vous me manquez tellement.
Tommy : Oh et puis zut à la fin, nous n’allons pas nous laisser abattre.
Il prend les lunettes de l’impératrice et commence à l’imiter
Tommy : Silence. Ne m’interrompez pas quand je parle. Ne souriez pas aux domestiques. Ne marchez pas sur les pelouses du jardin. Oh cette fois c’en ai trop.
Sissi commence à rire et Helena qui passe a coté l’entend. Elle essaie de voir dans la chambre de Sissi par le trou de serrure mais ne voit que son dos.
Dame Mathilde : Pouvez vous me dire ce que vous faites dans cette position mademoiselle Helena.
Helena : Euh j’ai perdu ma boucle d’oreille.
Sissi(en ouvrant la porte) : Alors, c’est toi qui joue les espions hongrois maintenant ?
Helena : Oh, toi !
Dame Mathilde : Allons mesdemoiselles, un peu de tenue. Tout ceci est un malentendu. Mademoiselle Helena, vous attendrez qu’il fasse jour pour retrouvez votre boucle d’oreille et quand a vous Princesse, il est grand temps de vous mettre au lit et d’y rester.
Sissi retourne dans sa chambre en claquant la porte. Elle va voir Tommy qui est couché sur sa penderie.
Sissi : C’est une bonne leçon Tommy. Nous devons faire plus attention.
Tommy : Quelle chipie, cette Helena. (Baillant) Bonne nuit Sissi.
Sissi : Bonne nuit Tommy.
Elle se dirige vers sa fenêtre.
Sissi : Oh Franz. Franz, si seulement tu étais là.
Elle regarde les étoiles et à Vifle Franz fait de même tout en se réchauffant.
Franz : Ah. Oh Sissi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1942
Age : 29
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: episode 16 : une prison dorée   Jeu 23 Avr - 15:53

Merci pour tout Vidou!!! Cheers!!! Cheers!!! Cheers!!!

Vive_________Princesse____________Sissi_________!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://princessesissi.discutforum.com
vid_hurry
toufou
toufou
avatar

Féminin Nombre de messages : 460
Age : 27
Personnage préféré : Sissi, Franz et Karl
Autre(s) DA préféré(s)? : Princess Starla, Winx,Dragon Booster, Valerian&Laureline,Martin Mystere,Code Lyoko,Galactik Football
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: episode 16 : une prison dorée   Ven 24 Avr - 13:36

De rien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
princesse sissi
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2613
Age : 33
Personnage préféré : sissi et frantz
Autre(s) DA préféré(s)? : princesse starla
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: episode 16 : une prison dorée   Lun 27 Avr - 9:29

super vidou

Vive_________Princesse____________Sissi_________!!!

www.princessestarla.discutforum.com

www.princessesissi.discutforum.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princessestarla.discutforum.com
Élizabeth
les jumeaux
les jumeaux


Féminin Nombre de messages : 109
Age : 28
Personnage préféré : Sissi,franz
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: episode 16 : une prison dorée   Ven 26 Juin - 7:12

Vous allez me trouvez chiante mais Sophia a raison a certaine place.Il est vrai qu'il faut s'incliné devant une impératrice puis je trouve que sissi a vraiment un caractère de gamine.Non je veux pas aller et pleure euh scuse mais tes princesse d'autriche et impératrice d'autriche me semble tu pleure a cachette non ? Pour Helena c'est un autre choses ouff est tellement stupide quelle m'en fait rire.Pour une duchesse tu a des limite de noblesse a apprendre et en plus ta mère est princesse de Prusse euh je reste sens mots sur son comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1942
Age : 29
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: episode 16 : une prison dorée   Mar 8 Sep - 15:44

Mdr avec Héléna Like a Star @ heaven lol! Like a Star @ heaven

Vive_________Princesse____________Sissi_________!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://princessesissi.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: episode 16 : une prison dorée   

Revenir en haut Aller en bas
 
episode 16 : une prison dorée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loin des yeux, près du coeur...
» 1er Livre de Nathy " Prison Dorée Rêves Déchus"
» "Prison dorée" - BETTY-M
» [Série TV] Prison Break.
» Prison Break Saison 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Princesse Sissi :: Princesse Sissi :: Episodes-
Sauter vers: